Trophée Argia 2017.

Les 17 et 18 juin a eu lieu à Hendaye, la 3° édition de la compétition transfrontalière de photographies sous-marines, organisée par la fédération de Guiposcoa (Espagne)  et le club subaquatique Urpean d’Hendaye, sous l’égide de la commission audiovisuelle de la FFESSM.

Le club Urpean et ses bénévoles ont assuré l’accueil et la logistique de la manifestation.

Cette année 4 compétiteurs Espagnols et 10 Français se sont mesurés pendant 3 heures, au cap Biosnar,  afin de réaliser 5 clichés imposés par les organisateurs.

Des photographes Français venant d’Amiens, Mérignac, Gradignan, Bordeaux,  Libourne, Aubagne avaient fait le déplacement.

A noter une forte délégation du club Urpean, puisque cette année ils étaient 3 équipes.

Une houle de 1m30 est venue corser la compétition qui aurait dû être favorable aux locaux. C’était sans compter la présence de Méditerranéens, habitués aux eaux de l’atlantique, puisque présents depuis la 1° édition du trophée Argia. Ils ont raflé l’essentiel des prix !

Nous remercions l’ensemble des compétiteurs et bénévoles d’Urpean qui ont permis la réussite de cette rencontre amicale.

L’année prochaine la 4° édition se déroulera en Espagne à Pasajes ou San Sébastian.

Les organisateurs.

Le palmarès et les photos des compétiteurs avec le lien suivant :  Trophée ARGIA 2017

 

 

 

 

Journée de ramassage des déchets en mer du comité départemental des Pyrénées atlantiques.

Cette journée de sensibilisation sur la problématique des déchets en mer a eu lieu le 6 mai en baie de St Jean de Luz. Co organisée avec notre partenaire Surfrider, elle a rassemblé une quarantaine de personnes, issue de tous les clubs de la région, afin de nettoyer les alentours du fort de Socoa.

Le CODEP 64 a distribué des filets pour récolter les déchets lors de cette journée, et par la suite les a légués aux plongeurs pour renouveler cette opération lors de leurs plongées d’exploration tout au long de la saison.

Une forte délégation d’Urpean était présente et les moyens logistiques des fêtes et du txoko ont été mis à contribution pour clôturer cette journée par un casse-croûte.

Nous vous donnons rendez-vous le dimanche 1 octobre 2017 pour une autre journée de ce type organisée par les animateurs de l’aire marine protégée Natura 2000, dans le port de St Jean de Luz.

Merci à tous.

 

HIRUGARRENA 1998-2016.

C’est en juin 1998 qu’Urpean mettait à l’eau son nouveau bateau.

Après 6 mois de travaux pour le transformer en bateau de plongée, travaux accomplis à 90 % par les membres du club, Hirugarrena deviendra le 3° bateau propriété d’Urpean et le 4° depuis 1963, date de création du club.

Le 1° bateau, Manuelcho, appartenait à Julien Julia.

Ce bateau en bois dénommé Bacchus, fabriqué à St Malo en 1972, fût acheté à un ostréiculteur dans la baie de Charron, à proximité de La Rochelle.

Hirugarrena en chiffres : longueur 12,66. Largeur : 4,30 m. Tirant d’eau : 0,70 m. Poids : 18 t. Vitesse : 6 nœuds.

C’est le samedi 26 novembre 2016 qu’il effectua sa dernière sortie pour le club Urpean, après 18 ans de bons et loyaux services !

La saison 2017 débutera avec un nouveau bateau plus moderne : Asturriaga !

1997-12-01_urpean-1 1998-08-01_urpean-2 1998-07-01_urpean-2 1998-07-01_urpean-1 1998-05-01_urpean-9 1998-05-01_urpean-8 1998-03-01_urpean-8 1998-03-01_urpean-7 1998-03-01_urpean-6 1998-03-01_urpean-4

_dsc0029 _dsc0073

2016-11-17_bateau_urpean-15 2016-11-09_bateau_urpean-18

Arrivée d’Asturriaga à Hendaye.

 

Le nouveau bateau d’Urpean est arrivé jeudi 16 novembre par camion, en provenance de Sète, où il a été motorisé après la construction de sa coque à Boiroger en Normandie.

Vous pouvez aller le voir à la zone technique du port de plaisance où il sera entreposé jusqu’au mois de mars, afin de le préparer pour la saison 2017.

Vidéo de Jacky.

AMBON BANDA 2016

Voyage en mars et avril dans des îles situées en Indonésie dans la mer de Banda.

35 heures de voyage en passant par Paris-Doha-Djakarta-Makassar-Ambon.

6 heures  de bateau pour atteindre l’île de Banda Neira, découverte par les Portugais et qui ont été expulsé par les Néerlandais.

Un fort construit en 1601 par les Anglais qui occupèrent la place entre les Portugais et les Hollandais domine la baie à proximité d’un volcan.

10 petites îles composent l’archipel, qui sont posées sur un immense volcan qui remonte du fond atteignant les 3000 m, des tombants vertigineux avec une barrière de corail intacte, mais l’absence de grands pélagiques  reste surprenant ?

Périple fabuleux où nous avons pu constater que l’écologie n’est pas une priorité dans ce pays !

Plastiques et déchets de toutes sortes viennent assombrir ces paysages tropicaux !

 

2016-03-21_bubble_point-1 2016-03-27_pulau_pisang_west-12 2016-03-28_goa_hatta-13 2016-03-28_hatta-6 2016-03-28_hatta-8 2016-03-28_lampu_merau-7 2016-03-28_muka_kampung-9 2016-03-29_batu_kapal_east-19 2016-04-01_ambon-23 _dsc1831 2016-03-20_blue_motion-11

Remerciements.

La Fédération Française d’études et des sports sous-marins se joint à moi pour remercier les personnes qui se sont déplacées pour la conférence/débat qui a eu lieu à la salle Antoine D’Abbadie à Hendaye le 29 juillet ; pour le maintien et le rétablissement de la faune et de la flore sous-marine de la côte Basque.

Je salue plus particulièrement les pêcheurs sous-marins et les pêcheurs de loisirs qui ont permis un débat intéressant et enrichissant pour permettre de trouver des solutions sur le constat que nous faisons tous : la disparition des espèces sur notre littoral.

Il est à souligner également l’intervention de José Manuel Cortizo qui est venu nous faire part du projet Jaizkibel Amaharri/Jaizkibel-Ulia 2016, afin de promouvoir comme patrimoine Européen de Géologie et de biodiversité marine et terrestre et ainsi de se doter d’une protection adéquate dans les aires marines protégées de l’ensemble du pays Basque, qui s’étendent de Saint Sébastien à Biarritz. Avec notre partenaire Surfrider, nous envisageons une rencontre tripartite afin de mettre en commun nos projets.

Une absence a été plus particulièrement remarqué ; celle des élus de la communauté d’agglomération, mais surtout ceux de la ville d’Hendaye ?!

Peut-être ne sont-ils pas suffisamment conscient du patrimoine écologique, économique et culturel qu’ils possèdent sur leur façade maritime ?

Ils auraient certainement été convaincus devant les diaporamas, vidéos, mais encore plus par le témoignage de Mikel Epalza l’aumônier des pêcheurs et les explications scientifiques accessibles de Pierre Sasal ?

A la Fédération Française d’Etudes et des Sports Sous-Marins, nous sommes bien conscients du chemin qu’il reste à parcourir pour arriver à sensibiliser sur ce problème actuel environnemental.

Nous nous y emploierons, certains de la nécessité d’une prise de conscience de ce qu’il se passe sous l’eau et de l’importance des dégâts que cela occasionnera à l’ensemble de la société, y compris la côte Basque et Hendaye, où nous proposons d’y faire une réserve marine.

Il est à regretter de ne pas prendre exemple sur des lieux où déjà des solutions ont été trouvées et éprouvées pour sauver ce patrimoine marin.

Espérons que les espèces qui fréquentaient notre côte, comme le mérou, l’ange de mer et la raie brunette qui sont en voie de disparition, puisse attendre… j’en doute !

Éric St Martin.

2016-08_AFFICHE-PAYSAGE 2016-07-29_CONFERENCE_FFESSM-1 2016-07-29_CONFERENCE_FFESSM-4

CONFÉRENCE/DÉBAT

Nous vous rappelons que le vendredi 29 juillet 2016 à partir de 19h00 à la salle Antoine d’Abbadie de Sokoburu à Hendaye, aura lieu un débat sur les solutions à apporter pour maintenir et rétablir la faune et la flore marine sur la côte Basque.

Plusieurs intervenants seront présents pour mener le débat et tenter de sensibiliser sur le problème de la disparition des espèces et la manière d’y remédier :

Mikel Epalza ; aumônier des pêcheurs et rédacteur de la revue Altxa Mutillak.

Pierre Sasal ; chercheur au CNRS, Docteur en biologie marine, doctorat sur les réserves marines de Port Cros, Banyuls et Tabarca (Espagne).

Bernard Labbé ; Président du comité interrégional Aquitaine, limousin et Poitou-Charentes, de la fédération Française d’études et de sports sous-marins, membre du conseil maritime de façade Atlantique sud.

Éric St Martin ; membre du comité départemental des Pyrénées Atlantiques de la fédération   Française d’études et de sports sous-marins.

La conférence débutera par la projection de vidéos et diaporamas.

L’entrée est gratuite.

2016-08_AFFICHE-PAYSAGE