Côte basque : environnement marin.

Une année 2018 qui débute mal !

Un nouveau refus pour rechercher une zone devant permettre le maintien et le rétablissement de la faune et de la flore marine sur notre littoral, vient de nous être signifié !

Cette décision émane de l’agence Française de la biodiversité. L’AFB ne donne pas une suite favorable à notre demande de subvention. Celle-ci ayant pour but de déterminer, par une étude menée par des scientifiques, si la zone des Briquets à Hendaye serait favorable à l’établissement d’une zone de conservation halieutique.

Pourtant la loi prévoit, au travers du décret n°2017-568 du 19 avril 2017, de définir des parties maritimes pour la protection des espèces marines.

Ce refus vient s’ajouter à celui donné par les acteurs locaux, politiques, etc.

Ces élus politiques, ces organismes, comme l’Ifremer, l’Institut des milieux aquatiques, porteront une lourde responsabilité sur la disparition d’espèces, comme l’ange de mer (voir vidéo ci-dessous) qui viendront déstabiliser la chaine alimentaire en faisant proliférer des espèces au détriment d’autres.

Ces personnes ne pourront plus prétexter de la méconnaissance de ce milieu, les plongeurs, au travers de la fédération Française d’études et de sports sous-marins, tirent le signal d’alarme depuis 2012 !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *